Les cadenas

Chaque jour, en Belgique, une centaine de vols de vélos sont déclarés. Pourtant, bon nombre de ceux-ci auraient été évités si les vélos avaient été cadenassés correctement.
Pour cela, la première chose à faire est d'investir dans un bon cadenas. Mais lequel vous protège efficacement contre le vol ?
Vous verrez que la qualité d'un cadenas est souvent directement en rapport avec son prix et son poids.

Choix du cadenas

Il existe six grands types de cadenas :

Câbles (de 2 à 20 euros, tous aussi vulnérables !)

Évitez de préférence tous les antivols de type câbles, en spirale ou non,peu importe le diamètre : un outillage de poche (pince bien affûtée) suffit à en venir à bout en quelques secondes ou, tout au plus, une minute ou deux ! Ne vous fiez pas à l’indice de résistance indiqué sur ces modèles, il ne tient pas compte des conditions réelles de la rue.

 

Boas (également appelés "pythons" ou "cadenas à maillon")

Évitez également les "boas". Les boas sont constitués d’un faible câble protégé par une enveloppe d’anneaux. Ils paraissent robustes mais sont très vulnérables. De plus, ils sont difficiles à ranger. Il est faux de croire que certains contiennent des billes qui peuvent exploser en cas de tentative de vol.

 

Chaînes

Couper des chaînes nécessite un outillage moyennement lourd. De bonne longueur, elles permettent d’attacher le vélo et la roue avant à n’importe quel point fixe. Elles se rangent dans une sacoche de vélo, dans un sac à dos ou autour du guidon, ce qui n’est pas toujours très confortable. Cela dit, si vous stationnez votre vélo tous les jours au même endroit et que vous avez l'autorisation de laisser votre cadenas dans cet espace de stationnement, ce type d'antivol devient très intéressant.
Les chaînes sont attachées à l'aide d'un petit cadenas. Il va de soit qu'il est nécessaire que celui-ci soit aussi de qualité. Certaines marques vendent l'ensemble complet (chaîne + cadenas).
Les chaînes en acier renforcé peuvent être aussi résistantes qu’un bon "cadenas en U". En comparaison avec ce dernier, le système de chaînes permet une plus grande polyvalence de fixation, mais son poids est supérieur (3 kg environ).


Antivols pliants (mètres de menuisier) 

Très résistants (grâce à l'acier cémenté qui les compose), ces antivols présentent aussi les avantages suivants :

  • une grande flexibilité de placement (on n'est pas limité par une largeur fixe). A partir de 85 cm, vous pouvez attacher la roue et le cadre de votre vélo au pied d'un réverbère, un poteau... ;
  • le transport est pratique de par sa compacité ;
  • le poids de ce dispositif est plus ou moins équivalent au U (plus de un kg).

Néanmoins, la forme plate des bras articulés leur confère une plus grande vulnérabilité que les U.


Cadenas en U

Ce sont les plus résistants ; seuls les voleurs très motivés (et bien outillés) s’y attaquent. Ces antivols restent imbattables en terme de rapports efficacité / prix et efficacité / poids. C'est à coup sûr, un réel investissement dans le temps.
Certains modèles sont vendus avec un support à fixer sur le cadre, ce qui rend le transport plus pratique et minimise les oublis. Les bons cadenas en U pèsent environ 1 kg. Vous les trouverez en vente dans nos véloboutiques.
Les cadenas en U existent en général en deux longueurs (23 et 30 cm) pour convenir à tous les vélos. Il faut généralement un U plus long pour les cadres dames et les vélos avec fourche télescopique.
Attention cependant, même pour ce type de cadenas, on rencontre des qualités très différentes selon les marques.


Les cadenas « minute » ou « de roue arrière » 

Ils sont fixés sur le vélo et se glissent dans la roue arrière. L’épaisseur de l’anneau et de la gaine protectrice déterminent la solidité du système. Ils constituent un bon complément à votre cadenas mais peuvent aussi servir à aller déposer rapidement un petit colis ou acheter votre journal. Ne laissez pas votre vélo plus de quelques minutes seul avec cet unique cadenas. Attention, à vous de juger du niveau de sécurité de l'environnement dans lequel vous laissez votre vélo.
On peut les installer sur la plupart des vélos standards, s’ils ne le sont pas de série. Certains modèles sont pourvus d'un mécanisme pouvant accueillir une chaîne ou un câble afin d'attacher le vélo à un point fixe à l'aide d'une seule et même clé.  


Critères à prendre en compte


Le temps de résistance au vol

Même si l’investissement dans un « bon cadenas » peut vous rebuter, il est très rentable d’utiliser un antivol qui résiste plus de dix minutes à une effraction. En effet les voleurs de vélos, la plupart "amateurs", sont en général vite découragés par un antivol résistant.
Afin de vous faire une idée, le tableau ci-dessous vous indique la durée moyenne de résistance des antivols pour vélo, en secondes :


D'autres techniques de vol existent toutefois :
 - le vol à l'aide d'un cric hydraulique. Cette technique est uniquement utilisée pour les cadenas en U ;
 - le forçage de cadenas par cryogénisation, qui consiste à refroidir brusquement une serrure pour en faciliter la fracture.
Ces deux techniques prennent très peu de temps mais rassurez-vous, elles sont moins courantes et restent l'apanage de voleurs très organisés.


Matière / composition

Chaque fabricant d'antivols possède ses secrets. Il existe toutes sortes d’alliages et de traitements. Nous tentons ci-dessous de vous résumer les grandes tendances.

  • On considère que les câbles sont composés d'acier relativement basique, voire d'acier inoxydable. La résistance de ce type de cadenas est davantage liée  à la section du câble et à la manière dont ils sont tressés.
  • Les cadenas boas sont composés d'un câble enrobé d'une armature qui n'a, en général, aucune solidité mais qui inspire la robustesse. Tous deux sont composés d'acier relativement basique.
  • Dans les chaînes, on rencontre deux famille d'alliages : les chaînes bon marché (de magasins de bricolage), qui sont en acier d'une dureté moyenne et les chaînes en acier traité thermiquement (alliage plus élaboré), qui sont elles beaucoup plus dures.
  • Les antivols en U et antivols pliants sont généralement composés d'acier cémenté. Il s'agit d'un matériel aussi résistant que celui utilisé pour les chaînes de qualité.

 

A clé ou à code ?

Il est conseillé d'éviter les cadenas à code car une personne mal intentionnée et armée de beaucoup de patience pourrait trouver le code.
Cependant, les cadenas à code comportent certains avantages :

  • pas de perte de clé (utile pour les enfants et les distraits) ;
  • on peut facilement faire mémoriser le code par plusieurs personnes (famille, ami). Cela peut s'avérer pratique.

Quant aux serrures à clé, elles peuvent toutes être forcées : en particulier celles à clés cylindriques, pour lesquelles il existe des clés "passe-partout". Certaines peuvent même s’ouvrir avec un simple stylo-bille. Certains antivols pouvant se refermer sans actionner la clé sont plus vulnérables aux manipulations visant à l'ouvrir sans la clé.
Rassurez-vous, on ne constate ces manipulations malveillantes que très rarement et elles sont presque toujours imputables à des voleurs organisés.

Le poids

A priori, plus un cadenas est lourd, plus il est solide. Sachez tout de même qu'il arrive qu'un antivol soit lourd et de mauvaise qualité, mais vous ne trouverez pas d'antivol à la fois solide et très léger. Les antivols recommandés pèsent quasiment tous entre 1 et 1,5 kg.

Le label de qualité

Aux Pays Bas, la Fondation ART teste la résistance des cadenas aux techniques de vol connues et décerne un label de qualité à ceux qui satisfont au test.
En Belgique, le Secrétariat Permanent à la Prévention (SPP) se base sur le test hollandais. Ainsi, si vous souhaitez assurer votre vélo, vous devez savoir que de nombreuses compagnies d'assurance exigent le label ART.
Liste de cadenas possédant le label ART : www.stichtingart.nl

Système de fixation au vélo

Certains cadenas sont plus faciles à transporter que d'autres. Un système de fixation sur le cadre de votre vélo vous évitera l'oubli de votre antivol. De plus, si celui-ci est bien placé, le cadenas ne vous gênera aucunement dans vos déplacements. Certaines marques de porte-bagages ont développé, en partenariat avec une marque de cadenas, un modèle pouvant accueillir directement un cadenas.


Le lieu et la durée de stationnement

Il sera d'autant plus important d'investir dans un cadenas de haute qualité si :

  • vous avez investi dans une magnifique bécane ;
  • vous êtes amené à fréquenter des endroits où les risques de vol sont plus importants : grandes villes, alentours des gares, espaces publics peu fréquentés... ;
  • vous laissez votre vélo en stationnement la nuit ou sur une période prolongée ;
  • ...

 

Derniers conseils contre le vol

Vous l'aurez compris, nous vous conseillons vivement d'utiliser un cadenas de type U et de le combiner avec un cadenas « minute ». A coup sûr, un réel investissement dans le temps. Mais encore faut-il s'en servir correctement. Pour cela, attachez au minimum le cadre à un point fixé dans le sol (banc, poteau, rack à vélo) et si possible y ajouter la roue avant. Accrochez votre antivol de préférence en hauteur (50 cm minimum) pour limiter les risques d’effraction. Si possible, inclinez la serrure vers le bas, cela rend le crochetage moins aisé.
Sachez également qu'il existe des serrages rapides avec antivol pour la tige de selle et les roues.

Investir dans un bon cadenas, c'est aussi investir dans sa tranquillité !  
Le choix d'un antivol est une histoire de compromis entre résistance, légèreté, encombrement et type d'utilisation.


 

A télécharger: