|

Multimodalité : combiner train et vélo

  • Quel prix pour emporter son vélo dans le train ?
  • Les astuces pour ne pas manquer son train
  • Nos liens vers les politiques des pays voisins et autres articles utiles.

"Multimodalisez" comme vous voulez

Vous embarquez votre deux-roues dans le train ? La SNCB vous accueille vous et votre vélo ! Il suffit de prendre le supplément vélo qui vous coutera 4€ par trajet. Et c’est gratuit pour les vélos pliants.

Toutes les infos sur le site de la SNCB.

Bon à savoir !

  • Le nombre de vélos embarqués varie fort d’un train à l’autre : mieux vaut se renseigner avant d’embarquer avec un groupe de 50 cyclistes !
  • La SNCB déconseille clairement l’embarquement de vélos pendant les heures de pointe.
  • Le vélo est transporté non pas dans les wagons « normaux » mais dans le fourgon : il est impératif, pour monter dans le train avec son vélo, d'aller à la rencontre (avec son vélo à la main) du contrôleur du train qui se montre, en général, très coopératif.
  • Il n’est pas possible de charger ou décharger dans les gares de Bruxelles-Central, Bruxelles-Chapelle ou Bruxelles-Congrès.
  • On comprend rapidement qu’un vélo pliant est plus pratique à prendre dans le train qu’un vélo ordinaire. Au même titre qu’un bagage à main ou une poussette, le transport de ce type de vélo n’engendre aucun supplément.

Transporter un vélo dans un train européen

Pour les voyages en France à bord de Thalys (voyages vers la France, les Pays-Bas et l’Allemagne), les vélos doivent être contenus dans une housse de 120 x 90 cm avec la roue avant démontée et les vélos sont acceptés gratuitement. Les vélos non démontés ne sont pas acceptés. En France, vous pouvez prendre votre vélo gratuitement dans les trains régionaux.

Aux Pays-Bas, vous pouvez prendre votre vélo dans le train (sauf dans les trains Thalys et Fyra) en semaine (en dehors des heures de pointe, c'est-à-dire de 6h30 à 9h00 et de 16h30 à 18h00), le week-end, les jours fériés et en juillet/août. Vous serez facturé 6,90 € par jour. Il s'agit d'un tarif national fixe.

 En Angleterre, à bord de l’Eurostar, le vélo pliant est considéré comme un bagage classique et sans frais. Néanmoins, le vélo doit être plié ou contenu dans un étui ne dépassant pas 85 x 85 cm. Pour les vélos dépassant les 85 cm, il est impératif de lui réserver un emplacement par mail EuroDespatch@eurostar.com et il faut compter environ 30 livres sterling par réservation. Le vélo ne doit pas être démonté.

Prendre son vélo à bord d'un train est gratuit au Luxembourg. L'espace disponible pour les vélos diffère cependant d'un train à l'autre. En général, le nombre de places disponibles pour les vélos est limité. Comme le transport de vélos est gratuit au Luxembourg, il suffit d'acheter un billet pour la Belgique, qui coûte 13 euros.

Le principal service ferroviaire en Allemagne est la Deutsche Bahn. Elle relie les grandes villes allemandes par des trains longue distance IC ou "InterCity". Avec la Deutsche Bahn, vous ne pouvez emporter votre vélo que si le train est marqué d'un panneau. L'achat d'un billet longue distance pour vélo est obligatoire et coûte entre 6 et 9 euros. Vous êtes tenu de réserver une place pour votre vélo au plus tard un jour avant votre départ. L'ICE (InterCityExpress) est un train à grande vitesse qui relie les villes allemandes et européennes. Sur un ICE, les vélos ne sont pas autorisés, à l'exception des vélos pliants.

Avec un train régulier, vous pouvez également vous rendre à Aix-la-Chapelle toutes les heures. Depuis Bruxelles, vous devez changer de train à Verviers ou à Welkenraedt. L'achat d'un billet est obligatoire et coûte 13 euros. De Liège à Maastricht, vous pouvez prendre les trains régionaux belges.

L’ECF (Fédération Européenne des Cyclistes) a produit une analyse comparative des services offerts aux cyclistes sur les liaisons ferroviaires longue distance en Europe.

L’asbl Pro Velo développe des solutions personnalisées pour faciliter et renforcer la transition vers le vélo et contribue ainsi à une meilleure qualité de vie.