|

Famille à vélo : témoignage

Cédric et Line ont la trentaine et sont les parents de trois petites filles de 4 ans, 2 ans et 10 mois. Ils habitent dans le quartier des Vennes à Liège. Cédric travaille du côté du Val-Benoit et sa compagne dans le centre-ville. Depuis des années, ils ont opté pour le vélo en famille pour leurs déplacements quotidiens ! Interview avec Line.

Pourquoi avoir le choisi le vélo comme mode de transport principal ?

Pour plusieurs raisons ! Tout d’abord, n’avoir qu’une seule voiture pour un ménage de 5 personnes est un geste écologique certain, mais pas que : il nous permet également d’économiser chaque mois. Qui plus est, nous avons réalisé que se déplacer en ville était beaucoup plus rapide à vélo qu’en voiture ! Enfin, rouler à vélo tous les jours nous permet de faire un peu de sport dans la foulée.

Vous utilisez donc le vélo pour vous rendre au boulot. Comment vous est venue l’idée de vous déplacer aussi avec vos enfants ?

Assez naturellement ! Nous utilisions déjà tous les deux nos vélos au quotidien. Il nous a semblé logique et pratique de continuer dans ce sens en allant déposer nos enfants à la crèche et à l’école à vélo. Nous allons également faire des petites courses dans le quartier tous ensemble.

Quel accessoire utilisez-vous pour les transporter ?

Nous avons opté pour des sièges enfants fixés sur le porte-bagages arrière. J’utilise un vélo de ville classique et mon compagnon, un VTC.

Pour vous, quels sont les avantages principaux de la mobilité vélo ?

La rapidité et le fait de pouvoir toujours estimer à la minute près le temps que ça nous prend (ce qui n’est pas le cas en voiture, bus ou train !). Mais aussi les effets bénéfiques sur la santé : moi, ça me vide complètement l’esprit après le boulot ! On voit la ville sous un autre angle, beaucoup moins stressant que derrière le volant.

Que pouvez-vous dire aux parents qui hésiteraient à se déplacer avec leurs enfants à vélo en ville ?

Que même si Liège n'est pas encore assez bien aménagée pour les vélos et reste donc encore dangereuse dans beaucoup d'endroits, il y a de nombreux itinéraires secondaires qui permettent d'éviter ces zones dangereuses. Et en plus, les enfants adorent ça !

Un tout grand merci pour votre témoignage. Une dernière chose : quel est votre meilleur souvenir à vélo ?

Quand ma fille me fait des « doudouces » dans le bas du dos pendant que je la conduis à l'école sur mon vélo…

L’asbl Pro Velo développe des solutions personnalisées pour faciliter et renforcer la transition vers le vélo et contribue ainsi à une meilleure qualité de vie.