|

Rouler à vélo sous la pluie

Voici quelques trucs et astuces pour que la motivation de rouler à vélo pour vous rendre au boulot ou faire les courses perdure malgré la pluie (même si ça ne concerne que 7 % du temps en Belgique). On vous l’annonce d’emblée : tout est une question d’équipements !

Vous verrez qu'avec un comportement et un équipement adéquats, vous pouvez aborder les conditions atmosphériques humides en toute confiance.

Pour les petites gouttes

Nous vous conseillons une veste qui descend sous la taille (qui couvre les fesses lorsque vous roulez à vélo) et qui tient bien chaud. Prévoyez également la visière qui protège des gouttes dans les yeux. Tant qu’on roule, le pantalon sèche vite. Il est préférable d’équiper le vélo de garde-boue et de se munir d'un couvre-selle.

Attention au capuchon ! Il faut que celui-ci tienne bien sur votre tête et que vous puissiez tourner la tête sur le côté sans être géné. Avant l'achat, il faut donc toujours essayer avec le capuchon sorti dans le magasin. Il existe aussi des capuchons de cape et de veste avec des petites vitres en plastique latérales permettant d'assurer une vision plus large.

Vous pouvez encore opter pour le port d'une casquette imperméable sous le capuchon. Cela permet de tourner la tête en faisant suivre l’ouverture de la capuche et limite grandement les gouttes dans les yeux.

Il existe aussi des jambières permettant de protéger le devant des cuisses du vent, de la pluie et du froid tout en évitant la formation de condensation. Portées comme une ceinture et avec des sangles de maintien au niveau des cuisses, elles sont très pratiques à enfiler.

En cas de fortes pluies...

Ce n'est qu'en cas de fortes pluies qu’il est nécessaire de sortir cape, pantalon de pluie, sur-chaussure

En temps normal, vous les conservez consciencieusement pliés et rangés dans le sac à dos ou les fontes (sacs attachés à l'arrière du vélo). L’idéal est de garder le pantalon de pluie ou la cape suffisamment accessible pour pouvoir facilement les sortir quand il pleut.

La cape est idéale pour les petits trajets sous la pluie : elle est facile à enfiler, généralement bon marché et peut être maintenue au-dessus du guidon grâce à des lichettes. Elle permet également de couvrir les jambes et protège votre sac à dos. La cape peut cacher les éclairages à batteries accrochés au guidon ou à la tige de selle. Le soir, préférez donc une cape transparente au niveau du guidon et accrochez le phare rouge au niveau du cou, sur la cape elle-même. Les implantations Pro Velo en Wallonie vendent les capes FULAP.

Lorsqu'il n'y a pas trop de vent, vous pouvez également vous équiper d'un parapluie pour vélo ou encore d'un veltop. Le veltop est composé d'un pare-brise, d'une capote maintenue par des arceaux et des protections latérales. Le système est amovible, et se déploie ou se décapote en fonction de la météo et de vos envies. Cet accessoire offre une protection efficace du haut du corps par temps froid, pluvieux.

Pour les enfants, il existe toutes sortes d'accessoires pour les protéger de la pluie à vélo : remorques avec bâche, ponchos pour sièges bébé... Pour transporter des choses, des fontes étanches, des bâches pour vélo cargo vous seront utiles.

Le pantalon de pluie peut généralement se mettre au-dessus du pantalon. Certains, très confortables, peuvent être enfilés sans rien en-dessous. Sachez aussi qu'il existe des pantalons de pluie avec des fermetures éclair sur les côtés. Vous pouvez donc les enfiler facilement et rapidement par-dessus vos vêtements et vos chaussures.

En cas de conditions météorologiques instables...

Le système « multicouche » vous permet de garder votre corps sec et à bonne température. Selon la chaleur de votre corps, vous pourrez ajouter ou enlever facilement un vêtement.

Une mince couche respirante portée à même la peau vous garde au chaud et chasse la transpiration. Comme couche intermédiaire, un vêtement respirant en laine polaire épaisse ou mi-épaisse est idéal. Comme couche externe, optez pour un manteau coupe-vent et des pantalons de pluie coupe-vent.

Dernier conseil

Une bonne connaissance de la météo peut vous être très utile. En consultant le radar des pluies (www.meteox.be) vous pourrez, en quelques minutes, voir où il pleut exactement et évaluer quand la pluie arrive et si cela va durer.

Aller + loin

L’asbl Pro Velo développe des solutions personnalisées pour faciliter et renforcer la transition vers le vélo et contribue ainsi à une meilleure qualité de vie.