|

À vélo au travail : les entreprises "vélodynamiques"

Et si le vélo était une solution de mobilité dans votre entreprise ?

  • Topo sur les avantages pour l'employé
  • Topo sur les avantages pour l'employeur
  • Comment encourager la mobilité vélo dans votre entreprise

Comment aider vos employés à venir travailler à vélo ?

Se rendre au travail à vélo représente bien des avantages, tant pour les employés que pour les employeurs. Voici quelques incitants à prendre en compte dans votre choix de mobilité.

Du côté de l'employé

Le vélo, ça peut rapporter gros ! En effet, l'employeur peut octroyer une indemnité kilométrique jusqu'à 23 centimes par kilomètre parcouru. Si l'employeur a décidé de ne pas octroyer cette indemnité, le travailleur peut déduire le montant total des kilomètres parcourus pendant l'année, les multiplier par 23 centimes et les indiquer en frais professionnels dans sa déclaration d'impôt (en se mettant en "frais réels"). En outre, la pratique du vélo au quotidien peut vous éviter l'achat d'une première ou d'une deuxième voiture. Une économie importante quand on sait qu'une voiture moyenne coûte plus de 2500 € par an en frais fixes (achat, assurances, taxes, amortissement) avant même de parcourir le moindre kilomètre !

À vélo, on dépasse les autos ! Contrairement aux idées reçues, le vélo est plus rapide en ville que la voiture, particulièrement sur des trajets de moins de cinq kilomètres et lors des heures de pointe. Et pour cause, le vélo vous permet de remonter les files de voitures (feu rouge et/ou embouteillage) et de ne pas perdre de temps dans la recherche d'une place de parking.

Le vélo c'est la santé ! Grâce au vélo, vous combinez vos déplacements à une pratique sportive. Vous améliorez ainsi vos capacités respiratoires et cardiaques.

Du côté de l'employeur

La loi fiscale encourage le vélo. L'employeur peut offrir une indemnité kilométrique aux employés venant à vélo (voir ci-dessus). Le "cadeau" est aussi intéressant pour l'employeur puisqu'il est net d'impôt et de cotisations sociales.

Le vélo améliore la productivité au travail. Plusieurs études confirment qu'un individu qui s'aère quotidiennement sur le chemin du travail a un taux moindre d’absentéisme. De plus, ses performances sont meilleures que celles de ses collègues automobilistes. Enfin, les cyclistes arrivent davantage à l'heure.

Faites faire des économies à votre entreprise. Les embouteillages coûtent cher aux entreprises. Il suffit de 20 % de trafic en moins pour que la circulation redevienne fluide. Ces 20 % correspondent au remplacement d'un trajet en voiture sur cinq par un déplacement à vélo par exemple. Autre exemple d'économie : une place de parking voiture permet de stationner dix vélos.

Comment encourager la mobilité vélo dans votre entreprise ?

Plan de déplacement d’entreprise existant ou en cours d’élaboration

Les entreprises bruxelloises de 200 travailleurs ou plus doivent élaborer un plan de déplacements d’entreprise en vue de promouvoir une gestion durable des déplacements liés à leurs activités. Bien entendu, toute entreprise (même plus petite) peut se doter d’un tel plan, seule ou dans un groupe d’entreprises, afin d’améliorer sa mobilité et son environnement. Ces plans comprennent l’étude, la mise en œuvre et le suivi de mesures visant à encourager les transports en commun, le vélo, la marche, mais aussi les véhicules moins polluants, le covoiturage et les transports collectifs d’entreprise. Une politique de stationnement doit y être prévue.

Indemnité vélo

L’employeur peut octroyer une indemnité vélo aux travailleurs qui effectuent totalement ou partiellement à vélo le trajet entre leur domicile et leur lieu de travail. Depuis l’entrée en vigueur de la loi du 8 août 1997, l’indemnité vélo, plafonnée à 0,23 € par kilomètre parcouru, est exonérée d’impôt et de cotisations sociales.

Parkings pour vélos sûrs et confortables

Les travailleurs ne se rendent sur leur lieu de travail à vélo que s’ils sont certains de pouvoir y disposer d’emplacements de parking confortables, à l’abri du vol et facilement accessibles. Dans la mesure du possible, ce parking répondra aux critères suivants :

  • situé à l'intérieur de l'enceinte de l'entreprise ;
  • facile d'accès depuis la rue : cela peut nécessiter de modifier certaines barrières d'accès, ou de réserver aux cyclistes les espaces les plus proches de la sortie dans les parkings souterrains ;
  • à l'abri des intempéries ;
  • équipé d'arceaux fixes permettant d'attacher aisément cadre et roue avant des vélos avec un cadenas standard en "U". Évitez les râteliers de type "pince-roue" ;
  • un nombre d'emplacements au moins 30 % supérieur à la demande actuelle et une distance confortable entre les arceaux.

Formations à l’usage du vélo

Pro Velo offre des possibilités de formation du personnel à l’usage du vélo en ville. Ces formations portent tant sur les aspects théoriques que pratiques, comme la bonne manière d’attacher son vélo ou de s’habiller. On y apprend également les bons réflexes pour circuler sans crainte dans la circulation.

Sensibilisation et information du personnel sur l’usage du vélo

L’employeur peut être une source d'informations importante pour inciter les membres de son personnel à se mettre en selle. Les entreprises ont la possibilité de relayer les messages de sensibilisation des pouvoirs publics et de participer aux événements vélo qu’ils organisent, comme Bike Experience ou et la Semaine de la Mobilité. Elles peuvent également élaborer des fiches d’accessibilité et des cartes en y incluant les itinéraires cyclables à destination de leurs employés et de leurs clients ou organiser des activités ludiques à vélo.

Atelier de réparation de vélos

Un pneu crevé ne doit pas constituer un obstacle à l’utilisation du vélo. Les entreprises peuvent mettre à disposition l’espace nécessaire pour créer un atelier de réparation. La possibilité de faire effectuer les petites réparations au sein même de l’entreprise est une solution encore plus favorable.

Vélos de service dans l’entreprise

De courts déplacements, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la surface d’exploitation de l’entreprise, peuvent être effectués à vélo. Ceci augmente non seulement la productivité des travailleurs (ils sont en meilleure santé), mais permet également de réaliser des économies au niveau du parc automobile de l’entreprise. Le leasing de vélos est possible. Plusieurs entreprises bruxelloises ont déjà fait ce choix.

Douches / commodités et vestiaires

Une douche et un vestiaire comblent les cyclistes qui viennent de loin ou qui ne veulent pas prendre de risques avec leurs vêtements de ville. Certain-e-s cyclistes y sont très sensibles. Un bon vestiaire doit comporter les éléments suivants :

  • des lavabos ;
  • des douches : minimum trois cabines ( deux pour homme et une pour femme - les hommes étant généralement plus nombreux à venir à vélo) ou une douche par 50 cyclistes au sein de l'entreprise ;
  • un espace avec quelques tabourets pour se changer ;
  • des casiers de rangement sécurisés. Minimum un casier pour trois ou quatre cyclistes. Si possible, en prévoir un par personne ;
  • une bonne signalétique.

Les cadres supérieurs font figure d’exemples

Le vélo est un moyen de transport pour tous et pas seulement pour des personnes à faibles revenus. L’image dynamique et sportive des cyclistes, la technologie de pointe des vélos actuellement fabriqués, l’impact favorable sur la collectivité... donnent aujourd’hui une image positive à ce mode de transport. Les cadres supérieurs qui utilisent le vélo ont dès lors une mission de sensibilisation vis-à-vis des autres travailleurs.

Implantation accessible aux vélos

Les entreprises doivent être accessibles aux vélos. Les zonings industriels qui ne disposent que d’une entrée le long d’une (auto)route sont inaccessibles pour les cyclistes. Il y a lieu, en cas d’éventuelle relocalisation, de tenir compte de ce critère.

Route cyclable vers l’entreprise

La responsabilité de pistes cyclables sûres incombe en grande partie aux gestionnaires de la voirie (commune, province et / ou région). Les entreprises favorables au vélo font pression auprès desdits gestionnaires pour obtenir des routes plus sûres. Les entreprises s’efforcent ainsi de contribuer à la sécurité de leurs travailleurs et à l’accessibilité de leur implantation pour les vélos.

Relation entre la demande et l’offre de parking pour voitures

Un parking pour voitures trop grand n’incite pas à faire usage du vélo.

L’asbl Pro Velo développe des solutions personnalisées pour faciliter et renforcer la transition vers le vélo et contribue ainsi à une meilleure qualité de vie.