|

Le Brevet du Cycliste ® pour les parents

Votre enfant va participer au Brevet du Cycliste® avec sa classe et vous voulez en savoir plus ? N’hésitez pas à discuter directement avec l’enseignant afin qu’il vous informe sur le déroulement du projet et le rôle que vous pouvez y jouer !

Un très beau projet pour l'autonomie des enfants. Un premier défi important pour eux. L'essayer c'est l'adopter !
Cédric, Gembloux

Le Brevet du Cycliste® si vous êtes une école ou une commune

Votre rôle

Comment préparer votre enfant à ce projet ?

  • Donnez leurs de la confiance. Votre enfant a besoin de votre confiance et de votre soutien actif pour mener ce projet, qui lui demande souvent de gros efforts de concentration, d'endurance, de dépassement de soi, de compréhension et d'assimilation.
  • Vérifiez et entretenez (ou faites entretenir) minutieusement son vélo (taille adéquate, freins bien réglés et efficaces, pneus bien gonflés et pas trop usés, chaîne bien graissée, dérailleur bien réglé et souple…).
  • Allez rouler avec lui. Accompagnez le : exercez-le à regarder en arrière, à maîtriser ses trajectoires, à tendre un bras, à tendre un bras en regardant derrière et en maîtrisant sa trajectoire.
  • Veillez avec lui à son équipement (pluie ou froid). Et s'il se lance dans un usage plus régulier, même s'il ne pleut pas aussi souvent qu'on le pense en Belgique (7% du temps à vélo pour un usage quotidien), il sera peut-être intéressant de lui fournir un équipement complet contre les intempéries (surpantalon, veste...) et pour le transport de son cartable (porte-bagages, sacoches...).
  • Ecoutez ce qu'il partage avec vous sur ce qu'il vit dans le projet.

Le Brevet : un encadrement professionnel

  • Les sorties en rue sont organisées avec au minimum 2 encadrants : il s’agit principalement d’un enseignant (titulaires et /ou professeurs de gymnastique) et d’un formateur de Pro Velo. Celles-ci peuvent être renforcées par la présence d’un pôle cycliste local formé par Pro Velo, des parents ou d’autres bénévoles mobilisés par l’école, la Commune ou Pro Velo.
  • La sécurité des enfants lors des sorties : cet aspect est prioritaire et au cœur même du projet et de ses objectifs. La méthodologie créée et adaptée constamment par Pro Velo depuis plus de 15 ans permet de garantir un maximum de sécurité à tous les participants, notamment par une mise en situation très progressive, bien encadrée, et le port de gilets réfléchissants bien visibles. Le parcours du Brevet est d'abord repéré et analysé en groupe, puis les enfants passent un par un dans les passages délicats, sous l'œil attentif d'un adulte qui les corrigent directement au besoin. Aucun accident grave n'a été à déplorer jusqu'ici, malgré les dizaines de milliers d'enfants ayant déjà passé leur Brevet.

Avoir son brevet, quels avantages ?

  • Avec son Brevet, votre enfant n’est pas encore prêt à circuler partout à vélo. Bien que chaque enfant soit différent, certains étant plus à l'aise que d'autres, le Brevet du Cycliste® certifie uniquement que l'enfant a acquis les compétences pour se déplacer sur un trajet qu'il connaît, dont on lui a expliqué toutes les difficultés et pièges et sur lequel il a pu s'exercer, accompagné par un adulte.
  • Sans son Brevet, votre enfant peut bien entendu rouler à vélo ! Le Brevet du Cycliste® ne constitue aucunement un « permis de conduire ». Il s'agit d'un constat de capacité ponctuel, comme une photographie à un moment donné du développement de votre enfant. Il s’agira alors d’identifier les fragilités de votre enfant et de l’aider à les dépasser.

Si votre enfant souhaite repasser son Brevet, il en a la possibilité en 6e après concertation entre l'école et Pro Velo.

Comment motiver votre enfant à continuer à rouler à vélo ?

Le Brevet est un point de départ. Votre enfant a besoin que vous l'accompagniez encore sur divers trajets réguliers, afin de parfaire son écolage, gagner encore en assurance et accroître son expérience. Comment faire ?

  • Accompagnez-le dans ses trajets habituels (école, copains, sport…), repérez et analysez avec lui les points délicats, puis laissez-le vous montrer qu'il est capable de gérer ces situations avant de l'autoriser à assumer son déplacement en toute autonomie.
  • Une fois autonome, il rencontrera de nouveaux défis comme les embouteillages ! Cela pourra contribuer à améliorer ses performances à l'école, car l'exercice physique le matin favorise l'attention et la concentration.
  • Ecoutez ce qu'il a appris, vous en apprendrez peut-être vous-même.
  • Allégez son cartable pour le soulager, en concertation avec l'enseignant et équipez-le pour qu'il ne doive pas le mettre sur son dos en roulant (porte-bagages, sacoches).
  • Proposez à d'autres parents de créer un ramassage scolaire à vélo (rangs à vélo), en collaboration avec l'école et la commune.
  • Veiller à bien l'équiper contre la pluie (veste, pantalon et chaussons imperméables, casque avec visière ou casquette...) et le froid (gants, bonnet, casquette à oreillettes ou bandeau, sous-vêtement chaud, veste chaude...). Cela lui permettra de rouler toute l'année sans trop se soucier de la météo, qui n'est pas si pluvieuse qu'on le pense souvent.
  • Faites-lui confiance, vous partirez le cœur léger au travail.

Avec le soutien de

L’asbl Pro Velo développe des solutions personnalisées pour faciliter et renforcer la transition vers le vélo et contribue ainsi à une meilleure qualité de vie.