|

Audit BYPAD et plan vélo des communes bruxelloises

En février 2012, la Région de Bruxelles-Capitale a offert la possibilité aux communes bruxelloises de réaliser un BYPAD et d'élaborer un plan d'action de leur politique vélo. Six communes ont été retenues : Anderlecht, Bruxelles-Ville, Forest, Jette, Schaerbeek et Watermael-Boisfort. Pro Velo et le bureau d'études Timenco ont associé leurs compétences pour mener à bien cette mission.

Thématique: Evaluation/Audit
Niveau de pouvoir: région
Année: 2012

Pouvoir adjudicateur : Bruxelles Mobilité
Prestataire : Pro Velo en collaboration avec Timenco
Sous-traitant : Espaces Mobilités

La première étape, à savoir l'audit de la politique vélo, s'est déroulée de mars à septembre 2012. La méthodologie BYPAD classique a été adaptée de manière à coller au mieux à la réalité bruxelloise pour tenir compte d'éléments tels que le rôle de la police ou l'importance de la hiérarchie des voiries. Dans chacune des communes, un groupe de travail composé de représentants des cyclistes, de membres de l'administration et d'élus s'est prononcé quant à l'état des lieux de la politique vélo sur le territoire communal. Les premiers constats, s'ils sont contrastés, démontrent l'ampleur du travail à accomplir.

Forts de ces observations, Pro Velo et Timenco ont soumis à chaque groupe de travail une série de propositions d'actions visant à développer l'usage du vélo. En fonction du contexte local, l'accent était mis sur certains aspects plutôt que d'autres. Les groupes de travail ont amendé ces propositions pour sélectionner celles qui paraissaient avoir l'effet levier le plus intéressant.

Au cours des mois suivants (octobre à décembre 2012), les deux bureaux d'études ont affiné les actions pour les rendre les plus opérationnelles possible. Quatre thématiques rythment ces plans d'action :

  1. développer un réseau vélo répondant aux cinq critères que sont la sécurité, la rapidité, la cohérence, le confort et le caractère agréable
  2. permettre de garer (courte durée) et ranger (longue durée) son vélo en sécurité (pas de vol, pas de détérioration) et sans encombrer l'espace public
  3. récompenser les cyclistes, encourager les cyclistes frileux et convaincre les cyclistes potentiels au travers de mesures d'information, de sensibilisation et d'éducation
  4. assurer l'organisation, les moyens financiers et humains et le suivi qui garantissent la mise en œuvre du plan

Le calendrier a confronté les bureaux d'études à des changements au sein des majorités communales et les a amené à adapter les propositions pour garantir à la fois le respect des choix du groupe de travail et s'assurer de l'engagement des nouveaux élus à la poursuite du projet.

Les plans d'action sont aujourd'hui finalisés et doivent encore être approuvés par les conseils communaux. Les communes ont maintenant six ans devant elles pour mettre en œuvre leur politique cyclable via des actions élaborées sur mesure en fonction de leurs attentes et contraintes respectives.

En 2014, cette étude a été répétée avec quatre autres communes : Evere, Molenbeek, Berchem-Sainte-Agathe et Woluwe-Saint-Pierre.

L’asbl Pro Velo développe des solutions personnalisées pour faciliter et renforcer la transition vers le vélo et contribue ainsi à une meilleure qualité de vie.