|

L'équipement légal d'un vélo

Tout vélo qui circule sur la voie publique doit être équipé conformément à la loi. Vérifiez l'équipement légal minimum d'un vélo :

  • de ville
  • de course ou tout terrain
  • à petites roues (vélo d’enfant, vélo pliant, mini-vélo…)

Vélo ordinaire

  • Une sonnette (audible à 20 m)
  • 2 freins (un à l’avant et un à l’arrière)
  • Des catadioptres : un blanc à l’avant, un rouge à l’arrière (sa plage éclairante doit être distincte de celle du feu rouge), des jaunes ou oranges sur les pédales (ils doivent être visibles à l’avant et à l’arrière de la bicyclette), deux catadioptres jaunes ou oranges à double face disposés symétriquement aux rayons de chaque roue et/ou une bande réfléchissante blanche de chaque côté des pneus.

Il s’agit ici de l’équipement minimum légal. Cela ne signifie pas qu’il est suffisant pour assurer la sécurité et le confort du cycliste.

Vélo de course et VTT

  • Une sonnette (audible à 20 m)
  • 2 freins (un à l’avant et un à l’arrière)
  • Des catadioptres comme pour le vélo ordinaire MAIS ici ils ne sont obligatoires que si vous circulez la nuit ou si la visibilité est réduite à moins de 200 mètres (exception : si le vélo de course / VTT est équipé d’un ou de deux garde-boue, il doit toujours avoir un catadioptre blanc à l’avant et rouge à l’arrière).

Vélo à petites roues (vélo d’enfant, vélo pliant, mini-vélo…)

  • Une sonnette (audible à 20 m)
  • Un frein (au minimum)
  • Des catadioptres comme pour le vélo ordinaire MAIS ceux-ci ne sont obligatoires que si vous circulez la nuit ou si la visibilité est réduite à moins de 200 mètres.

Aller + loin

L’asbl Pro Velo développe des solutions personnalisées pour faciliter et renforcer la transition vers le vélo et contribue ainsi à une meilleure qualité de vie.